+32 (0)3 710 90 00
Projets

Protection contre l'incendie

La protection contre les blessures mais aussi la protection incendie s'avèrent de plus en plus importantes.

Le vitrage ignifuge peut être de qualité variable et peut être doté, selon la fonction ou l'application concernée, d'une résistance au feu pouvant atteindre 120 minutes. Le vitrage ignifuge peut à la fois constituer une barrière contre la fumée et les flammes et une isolation contre une chaleur extrême.

La résistance au feu du verre est testée et subdivisée selon la norme NBN EN 1364. On établit une distinction entre les catégories E (retardateur de feu), EW (retardateur de feu + limiteur de rayonnement) et EI (ignifuge, isolant), à chaque fois complétées par la durée, exprimée en minutes, pour laquelle le verre a été homologué. Exemple EI30. Les normes ci-dessus ne concernent que le composant vitré. Il va de soi que le châssis doit lui aussi répondre aux exigences posées.